Toulouse rejoint Lyon et Amiens et fait appel de la décision de clore le championnat de Ligue 1

0
377
Ibrahim Sangare of Toulouse

Toulouse a rejoint le nombre croissant de clubs qui ont fait appel de la façon dont la saison s’est terminée en portant le championnat de France devant la plus haute juridiction administrative du pays, ont rapporté jeudi les médias régionaux.

Toulouse, dernier de la Ligue 1 lorsque le jeu a été arrêté par le coronavirus a fait appel au Conseil d’Etat, a déclaré La Depeche du Midi.

Le club a toujours refusé de confirmer s’il fait appel mais dans deux courriels envoyés mardi aux sponsors et aux supporters et mis en ligne, il a reconnu qu’ils étaient les derniers du tableau mais a déclaré qu’ils étaient obligés de “faire valoir” leurs “droits”, sans mentionner le tribunal.

Amiens, 19e au classement et également relégué, et Lyon, 7e et absent du football européen, ont déjà fait appel. Ajaccio, laissé juste à côté des places de promotion en Ligue 2, prévoirait également des actions en justice.

A lire  Le Bayern et Lucas Hernandez ne veulent pas de Paris

Les derniers matchs de Ligue 1 ont eu lieu le 8 mars. À la demande du gouvernement, le conseil d’administration de la ligue a voté le 30 avril pour déclarer la saison terminée avec, pour la plupart des équipes de Ligue 1, 10 tours de matchs à jouer.

Toulouse, en queue de peloton depuis de nombreux mois et avec seulement trois victoires et 13 points en 28 matchs, se trouvait à 14 points de la sécurité potentielle.

Amiens était en meilleure posture avec 10 points, mais toujours à quatre points de la ligne de vie d’une place en play-off.

La ligue a classé les équipes en fonction du rapport entre les points gagnés et les matchs joués, mais cela n’a pas changé le classement dans le tableau final.

A lire  Le président lyonnais demande au PM de reconsidérer la fin anticipée de la saison française

“Le conseil d’administration de la Ligue de football professionnel a jugé bon d’agir le 30 avril 2020 pour reléguer notre club en Ligue 2 sur la base d’un classement provisoire établi à 10 tours de la fin”, a déclaré Toulouse dans un courriel sur le prix des billets pour la saison prochaine, mardi.

“Cela a peut-être surpris certaines personnes, mais nous avons pris la décision consciente de contester cette décision. Il est de notre responsabilité de défendre l’équité sportive et de faire valoir nos droits, malgré notre 20e place”.

Plus tôt, Amiens a également insisté sur le fait qu’ils avaient été victimes d’une injustice.

“Amiens continue de se battre contre cette décision que nous trouvons injuste, incohérente et sans fondement”, a déclaré à l’AFP le président d’Amiens, Bernard Joannin.

A lire  La Juventus rivalise avec Manchester City pour le milieu de terrain lyonnais Houssem Aouar ?

Alors que la ligue a décidé de confirmer les deux relégations automatiques et les promotions, elle a supprimé le barrage entre la 18e équipe de Ligue 1 et un club de deuxième division.

Ajaccio, ainsi que les deux clubs juste derrière lui en Ligue 2, ont fait appel au Comité olympique français mais ont perdu.

Le club corse a répondu en disant “Nous maintenons que l’AC Ajaccio est destiné à jouer en Ligue 1 la saison prochaine.”

Une première audience de la Cour est prévue pour le 4 juin.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here