Huawei va construire une usine en France, qu’elle choisisse ou non sa 5G

0
374

La solution 5G de Huawei est l’une des plus attrayantes et ses équipements sont relativement bon marché. Cependant, depuis que les États-Unis ont exprimé des inquiétudes quant à la sécurité de la 5G de Huawei, de nombreux pays se sont montrés sceptiques à l’égard de Huawei.

Le fabricant chinois prévoit de construire une usine en France. Cependant, certains pensent que Huawei ne poursuivra pas le projet si la France ne choisit pas sa solution 5G. Néanmoins, le directeur général adjoint de Huawei (Huawei France), Minggang Zhang, a déclaré que Huawei utilisera du matériel français en France, que le gouvernement français utilise ou non sa solution 5G.

A lire  Apple va verser jusqu'à 449,05 millions d'euros aux propriétaires d'iPhone pour régler le procès de Throttling de l'iPhone

Huawei a déclaré au début du mois dernier qu’elle sélectionnait un site en Europe pour y construire une usine. Cette usine se concentrera sur la production d’équipements 5G. Jeudi, le président de Huawei, Liang Hua, a déclaré que Huawei construirait en France sa première usine de fabrication de 5G en Europe a déclaré Zhang Minggang : “L’usine sera construite en France, quelle que soit la décision du gouvernement français, car cela fait partie de notre stratégie.”

Actuellement, l’Europe est devenue un important champ de bataille pour la 5G, et les agences françaises de cybersécurité contrôlent les équipements de la 5G. Il s’agit notamment d’équipements de Huawei destinés à être déployés dans ses nouveaux réseaux. Selon Liang Hua, Huawei va investir 200 millions d’euros (194,80 millions d’euros) dans des usines françaises. Cela permettra de créer environ 500 emplois. L’usine approvisionnera l’ensemble du marché européen, et pas seulement le marché français.

A lire  Google exige désormais que tous les annonceurs vérifient leur identité

Actuellement, la France en est aux premiers stades du lancement de son réseau 5G. Elle n’a pas choisi l’entreprise qui fournira les équipements nécessaires. Toutefois, le gouvernement a déclaré qu’il donnerait aux fournisseurs d’équipements de réseau, dont Huawei, une chance équitable. Le ministre français des finances, Bruno Le Maire, a également déclaré mercredi que l’usine de Huawei en France n’affectera pas la position du gouvernement sur les trois principaux fabricants d’équipements 5G. En plus de Huawei, les deux autres concurrents sont Nokia et Ericsson.

Notre position sur la 5G est très claire. Nous ne ferons aucune discrimination à l’encontre d’une entreprise, qu’elle soit chinoise ou américaine. Nous ne prenons en compte que nos intérêts sécuritaires et stratégiques.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here