Le fondateur de Telegram critique Apple et Google pour les taxes élevées sur les ventes de produits numériques

0
410

Pavel Durov a proposé “de permettre aux utilisateurs d’installer des applications directement ou via des magasins d’applications alternatifs”.

Le fondateur du messager du Télégramme, Pavel Durov, a critiqué Apple et Google pour les taxes élevées sur les ventes de produits numériques pour les téléphones portables.

“Apple et Google imposent une taxe de vente insensée de 30 % sur tous les biens numériques vendus sur tous les téléphones portables du monde. Résultat : les utilisateurs paient plus cher, des start-up et des industries entières sont détruites ou ne voient jamais le jour. Les régulateurs ont ignoré cette absurdité pendant 10 ans”, a écrit M. Durov sur Twitter.

A lire  Microsoft et Google s'associent pour améliorer les applications web sur Android

Comme solution “pour mettre fin à l’abus de pouvoir monopolistique d’Apple”, il a proposé “de permettre aux utilisateurs d’installer des applications directement ou via d’autres appstores, et pas seulement via l’AppStore géré par Apple qui impose la réduction de 30%, la censure et l’absence de vie privée. Il suffit de reproduire la façon dont les applications sont installées sur les ordinateurs de bureau”.

Auparavant, le service de presse de la Commission européenne a annoncé le lancement de deux enquêtes sur Apple – pour savoir si ses règles pour les développeurs d’applications sur la distribution d’applications via l’App Store violent les règles de concurrence de l’UE. Les enquêtes portent notamment sur l’utilisation obligatoire du système d’achat in-app propre à Apple et sur les restrictions imposées à la capacité des développeurs d’informer les utilisateurs d’iPhone et d’iPad des possibilités d’achat alternatives moins coûteuses en dehors des applications.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here